APPEL À TÉMOINS POUR RETROUVER UN BÉBÉ... DE 71 ANS

Appel a temoins pour retrouver un bebe de 71 ans 1

Bordeaux, 12 janvier 1944. La famille Guerstein monte dans un train pour un voyage sans retour vers Auschwitz. Mais seul leur fils aîné est avec eux. Avant d'être déportée, Julia Guerstein aurait confié son bébé à un passant, devant la synagogue

Aujourd'hui, un descendant des Guerstein veut retrouver la trace de ce bébé, Roland-Max, qui devrait avoir 71 ans et ne sait peut-être rien

Après son appel à la radio, nous relayons cet appel, en espérant qu'un lecteur de ce post aura une information utile à apporter.

Vous avez des infos ? Contactez rolandmaxguerstein@gmail.com.

Il cherche la trace d'un bébé abandonné à Bordeaux en 1944

La famille guerstein deportee en janvier 1944

La famille Guerstein déportée en janvier 1944 © Radio France - Collections privées

Le 10 janvier 1944 la famille Guerstein de Bègles a été déportée à Auschwitz. Seul le fils aîné est monté dans le train avec ses parents, le bébé a disparu. Un membre de leur famille essaye de retrouver la trace de cet enfant.

Une nouvelle rue à Bègles porte désormais le nom de la famille Guerstein. Le député-maire Noël Mamère l'a inaugurée ce vendredi après-midi.  La famille juive a été déportée et assassinée en février 1944 à Auschwitz. Isaac et Julia Guerstein avaient racheté au début des années 30 l'alimentation de la place de la Liberté à Bègles. Le couple était discret mais connu de tous. Leur fils aîné Serge a été déporté avec eux. En revanche, aucune trace de leur nourrisson Roland-Max. Il avait quelques mois au moment de la rafle.

Le petit neveu de Julia Guerstein a décidé, il y a quelques mois, de retrouver l'itinéraire de cet enfant. Alexandre Révérend a 56 ans et habite la région parisienne. Julia était la soeur de son grand-père. Ses recherches aboutissent à l'occasion des 70 ans de la rafle du 10 janvier 1944. Il rencontre la femme de l'ancien maire de Soustons Pierre Barrère, aujourd'hui décédé. Elle lui raconte alors que son mari lui a confiée un moment de sa vie. Le 10 janvier 1944, sur le quai de la gare de Bordeaux Saint-Jean, une femme déportée lui a confié son nourrisson dans les bras. Résistant et à peine âgé de vingt ans à l'époque, Pierre Barrère avait alors donné cet enfant à une femme sur le quai. L'histoire s'arrête là. Alexandre Révérend imagine que cet enfant était peut être Roland-Max Guerstein, le bébé de Julia et Isaac Guerstein. 

 

La rue Guerstein à Bègles - Radio France

N'hésitez pas à partager !

famille Guerstein Bordeaux bébé abandonné Auschwitz déportée Julia Guerstein Roland-Max

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau