Il avoue un double meurtre sur son lit de mort dix ans après les faits

Double meurtre

Les aveux tardifs d'un homme mourant pourraient bien clore une affaire non élucidée de double meurtre, vieille de dix ans. 

C'était il y a dix ans, dans la nuit du 18 au 19 août 2006. A Kuurne, ville belge située à une vingtaine de kilomètres de Tourcoing, deux hommes sont assassinés, tués par arme à feu.

Un incendie et un suspect volatilisé

Dans sa fuite, l'assassin de Youri Porte et de son ami Hicham Bourit, deux dealers connus des services de police, incendie la maison qu'il vient de dévaliser. Deux mille euros ont disparu et la police diffuse un portrait robot qui ne donnera rien.

Le principal suspect du meurtre reste introuvable, et les années passent sans que la police ne découvre le moindre indice quant à son identité, ni sur le lieu où il se cache. En réalité, le meurtrier de Porte et Bourit a quitté la Belgique pour se réfugier dans son pays d'origine, où il est presque immédiatement arrêté et incarcéré.

Un cancer et des aveux

En Grèce où il s'est réfugié, le coupable probable du double meurtre de Kuurne est arrêté peu de temps après son arrivée. Il trempe dans divers trafics et est en lien avec plusieurs réseaux de prostitution, des liens qui lui valent un long séjour en prison.

Ce n'est que dix ans après les faits, la semaine dernière, et alors qu'il se sait mourant d'un cancer, qu'il décide de soulager sa conscience. Sur son lit de mort, l'homme dont l'identité n'a pas été révélée avoue le double meurtre de Kuurne. Immédiatement présenté à un juge, il a été inculpé des meurtres de Youri Porte et Hicham Bourit. Il est incarcéré depuis.

assassinés Tourcoing Hicham Bourit Youri Portet réseaux de prostitution double meurtre point mort L'enquête

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire