Une jeune fille âgée de 18 ans jouait les appâts sur Internet

Police 1

Manon, 17 ans, appât sur des sites de rencontres en banlieue de Lyon A Saint-Fons

 Inscrite sur des sites de rencontre, l’adolescente proposait à des hommes des relations sexuelles tarifées à des prix allant de 100 à 200 euros. Ensuite, trois agresseurs se présentaient au rendez-vous pour dépouiller leur proie.

 

L'affaire, bouclée par la sûreté départementale du Rhône, n'est pas sans rappeler celle qui avait directement inspiré le film de Bertrand Tavernier,L'Appât, porté à l'écran en 1995. Et dans ce nouveau dossier, le scénario est toujours le même: sur un site de rencontre, Manon, 17 ans, attire ses proies en leur envoyant des selfies suggestifs. Elle propose ensuite un rapport sexuel tarifé, entre 100 et 200 euros.

Rendez-vous pris, le futur client se rend dans un immeuble de la banlieue lyonnaise. Mais jamais il ne va apercevoir un cil de la jeune fille.

"Ils ont fracturé la jambe d'une victime"

Dès le hall d’entrée, trois individus se jettent sur lui et le dépouillent, après l’avoir passé à tabac dans une extrême violence.

"Ils frappaient (leurs victimes, ndlr) avec des objets contondants, qui vont de l'antenne de voiture à la barre de fer, en passant par le câble électrique; les incapacités de travail variant de trois à 45 jours pour l'un d'entre eux, puisqu'ils ont fracturé la jambe de l'une des victimes", détaille Jean-Marc Rebouillat, le directeur de la sûreté départementale du Rhône.

Le plus âgé des suspects a 20 ans

L’une des victimes porte plainte. Après plusieurs semaines de traque, les enquêteurs identifient la jeune femme et les trois autres individus. Tous sont originaires de Vénissieux. L’un d’eux, considéré comme violent, vient tout juste de sortir de prison pour braquage. Le plus âgé n’a que 20 ans.

"Trois auteurs des violences ont entre 17 et 20 ans - le plus jeune vivant, d'ailleurs, avec la jeune fille", précise Jean-Marc Rebouillat.

Manon et ses complices présumés ont été écroués. Pour l’heure, seuls trois hommes ont porté plainte. La jeune femme affirme, elle, en avoir piégé…une vingtaine depuis 2014.

lyonnaise agresseurs banlieue Saint-Fons Bertrand Tavernier 2016 Lyon L'Appât police départementale du Rhône relations sexuelles info

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Delta electric international grossiste fourniseur distributeur