Ruby Phillipps, 14 mois, abusée battue par sa mère

Ruby Phillipps, 14 mois, abusée, battue par sa mère, horreurs, plaies, corps, médecin, Bristol Hôpital, pédiatre, responsable, insolite, docteur Richard Williams, fractures, dermatologue, tirer par les oreilles,

L'histoire de la petite Ruby Phillips, 14 mois, abusée par sa propre mère, est à vous briser le cœur
 

A la première lecture de l'histoire de la petite Ruby Phillips , on se demande comment de telles horreurs peuvent être perpétrées, surtout quand ce sont les parents même qui en sont les auteurs.

En effet, alors que son grand-père, Tim Phillips , la garde, il constate des plaies un peu partout sur le corps de Ruby et décide de l'amener voir un médecin, qui voyant les dégâts, signale l'affaire au Bristol Hôpital .

C'est le docteur Richard Williams , pédiatre, qui révèle au grand-père que sa petite fille est battue, sans doute par ses parents, il s'est avéré que sa mère en est la responsable. Les radiographies de Ruby Phillips révèlent non seulement une fracture du tibia , mais aussi de son poignet et de son avant-bras gauche . Mais ce n'est pas tout ce que sa mère lui a cassé. Melissa Phillips a fracassé la base du second et du troisième métacarpe de la main gauche , ainsi que celle du troisième os métacarpien de la main droite de sa fille de 14 mois.

Le pédiatre constate également que Ruby a aussi les ongles des mains et des pieds noirs, couleur qui est dû à la répétition de claquages incessants de ses membres entre les portes de l'appartement du couple Phillips-Palmer . Pire encore, et malheureusement c'est possible, la petite Ruby a des plaies sur tout le visage, les oreilles, sur sa cage thoracique, ainsi que ses jambes.

Cet enfer, Ruby l'a vécu pendant 6 semaines , selon Kerry Barker , la procureur en charge du dossier. D'ailleurs, la dermatologue qui a témoigné au procès a indiqué que les dommages causés aux oreilles de la petite fille "pourraient avoir été causé par le fait de la tirer par les oreilles" .C'est le rapport fait à la police locale par le Dr. Williams , indiquant que les blessures du bébé étaient "non-accidentelles" , qui a permis l'arrestation de Melissa Phillips et de Jordain Palmer, les parents.

Vous vous demandez sans doute comment tout ceci a pu se passer et quel a été le rôle du père dans cette histoire. Pour tout vous dire, c'est assez simple, Jordain Palmer a laissé sa compagne Melissa Phillips , déjà mère de 2 autres enfants nés d'une précédente union, maltraiter et abuser de leur petite Ruby, sans bouger le petit doigt. Sa terrible et impensable lâcheté est telle que le juge en charge de son procès, David Ticehurst , lui a balancé avec émotion : "C'est avec grand regret que je n'ai pas le pouvoir de vous empêcher d'avoir des enfants dans le futur. Si je le pouvais, je le ferai. Vous n'êtes pas fait pour et n'êtes pas digne d'avoir des enfants".

Avant de lui faire la lecture de sa condamnation le juge Ticehurst a tenu à rappeler à Palmer que : "Malgré le fait que vous n'ayez rien fait, vous avez laissé la situation s'empirer. Vous n'êtes pas coupable des blessures (infligés à Ruby) mais votre culpabilité est aussi grande que la sienne (Melissa Phillips)".

Et alors que tous deux, âgés de 19ans, ont écopés de 4 ans d'enfermement dans une institution pour délinquants juvéniles , Ruby ainsi que les autres enfants de Melissa Phillips ont été placés dans les mains de personnes plus compétentes. Après cela, comment des parents, comme ceux de Soya Keaveney, mannequin à 12 ans et enceinte à 15 ans , peuvent encourager leurs enfants à avoir des bébés aussi jeunes, si c'est pour devenir ce genre de parents. Même si bien sûr tous les jeunes parents ne sont pas des bourreaux, comme ceux de Ruby.
 

tirer par les oreilles dermatologue fractures docteur Richard Williams insolite responsable pédiatre Bristol Hôpital médecin corps plaies horreurs battue par sa mère abusée 14 mois Ruby Phillipps

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau