placements abusifs d'enfants

vautrin/grell
vautrin/grell

le 04/03/2013 à 12:56 Citer ce message

BONJOUR A VOUS
je suis a la recherche de journalistes qui pourrais faire un reportage ou nous interwiwez ici nous subissons beaucoups de placements abusifs d'enfants qui ne sont pas signalée, et personne ne dit rien, ici des parents souffre de la séparation de leurs enfants, des enfants souffre de la séparation de leurs parents, des enfants sont enlevée de leurs famille et arrachée a leurs parents alors que se sont des parents aimant qui aime leurs enfants voila pour plus de renseignements me contacter au: 06.22.95.22.47 ou alors contacter l'association les enfants de l'espoir dirigée par monsieur thierry vallée au: 06.18.95.52.68

le 10/06/2013 à 12:32 Citer ce message

Personnellement, mes enfants ont été placés en familles d'accueil il y a presque trois ans suite à une grave dépression qui m'empêchait de m'occuper d'eux, de moi et même du logement. Seulement depuis, je me suis soignée, je fais tout ce qu'on me demande et pourtant, on continue à me mettre des batons dans les roues pour qu'on soit à nouveau réunis et ceci pour diverses raisons. L'éducatrice et la psychologue de l'ASE ne m'aident pas pour réunir notre famille autour du nouvel homme qui partage ma vie et qui est très désireux de le faire. On ne sais plus quoi faire, et si mon compagnon n'était pas là ainsi que ma famille, j'aurais baissé les bras. Mes enfants et moi souffront de cette séparation même si elle a été nécessaire à un moment donné et même si pour l'instant il sont très bien dans leurs famille d'accueil. Quoi faire et auprès de qui?
Raynaud
Raynaud

le 23/02/2019 à 21:30 Citer ce message

Bonjour je cherche une journaliste a urgence pour mon fils qu'il est placé depuis le 13 avril 2018 sur albi
sylvie
sylvie

le 14/05/2019 à 13:37 Citer ce message

Bonjour, je remets ce sujet brûlant en route car, nous sommes victimes de l'ASE et du CDEF. J'ai demandé de l'aide ( éducateur spé. à la maison ), au lieu de cela on m'a proposé un placement administratif, en nous disant que je pourrai reprendre ma fille de 8 ans ( c'était en novembre 2018 ). Un mois et demi plus tard, j'ai voulu reprendre ma fille car, la directrice de l'ASE de Riom 63 à appelé, le jour ou je devais prendre ma fille en week,cette directrice ( ASE ) a appelé le papa à son travail en lui disant que ça allait certainement se transformer en judiciaire ... et là je suis allée au CDEF chercher ma Pépette, j'ai eu des frictions avec la directrice du CDEF de Chamalières 63, en trois jours ( vendredi soir, samedi, dimanche et lundi matin ) ce placement s'est transformé en judiciaire sans enquêtes, sans preuves de ce qu'ils brodent sur moi. Ils se servent de mon handicape physique et d'une bipolarité ( qui n'existerai pas d'après mon ex psy ) pour ne plus me rendre mon enfant ( nous n'avons jamais été séparées ), ils prétendent que je suis dangereuse pour mon enfant de 8 ans, que je l'habille avec des vêtements déchirés etc .... y'en a une belle tartine !! Le lundi soir, j'ai dû me séparer de ma petite chérie, pour ne plus la voir qu'une heure par mois médiatisé, et un appel tous les quinze jours médiatisé, même punition pour le papa, cette directrice du CDEF nous fait payer le fait que je me sois disputé avec elle le vendredi soir avant de récupérer mon enfant etc..... Je souhaite qu'un (e ) journaliste nous aide à faire éclater ces pratiques douteuses, nous ne sommes pas les seuls ( hélas ) à subir cette injustice !!
Douay sandra
Douay sandra

le 30/06/2019 à 16:03 Citer ce message

Rejoignez nois sur fb
Collectif national pae sur fb ou voleurs d'enfants international.sur fb ..
Nous sommes.tous des parents victimes..
L'union fait la.force.
Force et courage .
Sandra
Sylvie
Sylvie

le 30/06/2019 à 21:42 Citer ce message

Douay sandraRejoignez nois sur fb
Collectif national pae sur fb ou voleurs d'enfants international.sur fb ..
Nous sommes.tous des parents victimes..
L'union fait la.force.
Force et courage .
Sandra


Bonjour Sandra, merci pour vos encouragement. Je suis déçue de voir que les médias restent muets et ne s'intéressent pas aux placements abusifs de nos enfants, nous sommes les oubliés d'une société qui ne voit que les futilités de la vie. Bonne soirée

Répondre à ce message