LE PROGRAMME ECONOMIQUE DU FN

Site Officiel Des Journalistes

Depuis que Marine Le Pen a pris en janvier 2011 les rênes du parti fondé par son père, le Front National s'impose dans le paysage politique français pour devenir le premier parti de France. Au vu des résultats enregistrés au premier tour des régionales ce dimanche, le Front National devrait diriger plusieurs régions françaises à l'issue du deuxième tour de dimanche prochain. Ce vote aura une portée politique de haute importance, puisqu'il s'agira du dernier vote national avant la présidentielle de 2017, pour laquelle Marine Le Pen est évidemment déjà candidate... et en campagne.

Depuis cinq ans, le Front national a su conquérir une partie de l'électorat de droite sur les thématiques de l'immigration et de la sécurité, tout en séduisant aussi à gauche sur le plan social, et jusqu'à l'extrême gauche anti-libérale. Agriculteurs, salariés et retraités aux faibles moyens, petits patrons, artisans, chômeurs... le FN a rafflé les «laissés pour compte de l'UMPS». Il cherche désormais à progresser du côté des classes moyennes, en nuançant certaines propositions dissuasives et en crédibilisant son programme économique, encore jugé "irresponsable" par le patronat et «rétrograde» par les économistes. Quel est précisément le programme économique du Front National?

Le raisonnement du Front national: Le Front National propose «un retour au franc, qui coexisterait avec l'euro, avec un franc égale un euro (...) pour oxygéner l'économie et de retrouver la voie de la prospérité». Ce dispositif n'impliquerait pas une sortie de l'Union européenne - le front national a des élus au niveau européen - mais une renégociation des Traités européens.

Le raisonnement du Front national: «Le monopole des banques sera supprimé en déprivatisant l'argent public. La Banque de France pourra ainsi prêter au Trésor public sans intérêt». En 2012, Marine Le Pen chiffrait «la charge de la dette à 1400 milliards d'euros depuis 40 ans».

Le raisonnement du Front national: «Un plan d'action volontariste sera mis en œuvre pour identifier et réduire drastiquement les dépenses inutiles et néfastes pour le pays: fraude sociale et fiscale, niches fiscales inefficaces, coûts de la décentralisation, poids de l'immigration incontrôlée sur les budgets sociaux. Le train de vie du pouvoir sera fortement réduit(...), les subventions aux organismes et associations ne relevant pas de l'intérêt général seront remises en cause.»

«Une fiscalité plus progressive et une fusion de la taxe d'habitation avec l'impôt sur le revenu»

Le raisonnement du Front national: «La priorité sera de rendre plus progressif, sans l'alourdir, l'impôt sur le revenu des personnes physiques par la création de nouvelles tranches intermédiaires. La tranche supérieure de l'Impôt sur le revenu sera portée à 46 %. Ainsi, les classes moyennes paieront moins l'impôt sur le revenu, mais les foyers très aisés le paieront davantage. La taxe d'habitation, opaque, sera intégrée à l'impôt sur le revenu sous la forme d'une taxe additionnelle qui sera aussi progressive»

Le raisonnement du Front national: «Il faut augmenter le pouvoir d'achat sans grever la rentabilité des entreprises: nous proposons de financer une diminution des charges des cotisations sociales salariales par l'institution d'une Contribution Sociale aux Importations égale à 3% du montant des biens importés (...) qui permettra d'augmenter de 200 euros net les rémunérations des salaires jusqu'à 1500 euros»

Le raisonnement du Front national: «La retraite pleine à 40 annuités sera restaurée et l'âge légal de départ en retraite ramené à 60 ans. L'assiette actuelle (les revenus du travail) est trop étroite et pèse sur notre compétitivité. Il convient donc d'élargir cette assiette aux revenus du capital pour financer l'ensemble des prestations. La revalorisation des pensions de retraite sera effectuée.»

 

retraite deuxième tour politique Front national Régionales programme économique élections franc bas salaire dimanche

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau